Paris : à la rencontre de nouveaux plaisirs

Publié le : 29 octobre 20213 mins de lecture

Les plaisirs de la chair sont un business bien juteux. Les réseaux de proxénètes sont, ainsi nombreux à œuvrer en France. La capitale française est devenue une destination de choix pour chercher de nouveaux plaisirs. En effet, Paris est une ville qui évolue avec le monde et ses avancées. Les moyens actuels favorisent le développement des services d’escorte, tant dans le monde réel que sur le web.

Un business depuis toujours

La France est un pays où l’État autorise la prostitution (les services d’escortes y compris). Parisiens ou autres, français ou non, le marché d’Escort à Paris y attire du monde, et ce, depuis toujours. Paris, avec ses lumières attrayantes est aussi connu pour ces rues où défilent des jeunes femmes, à la disposition de ceux qui cherchent de nouveaux plaisirs. Il existe des arrondissements de Paris où certaines de ses rues sont populaires à cause de ce marché. Un exemple de ces lieux : la rue du Pélican (dans le 1er arrondissement), plus connue sous la dénomination rue du poil au con pour les activités commerciales qui s’y pratiquent.

Un business en ligne

Les sites web qui proposent des services d’escorte sont de plus en plus nombreux. Des sites qui sont spécialisés dans ce qui est aujourd’hui considéré comme de la prostitution en ligne. Des catalogues virtuels où les plaisirs de la chair se vendent. Les maisons (groupe qui emploie plusieurs filles dans ce milieu) et les indépendantes paient une centaine d’Euro par mois pour rester à la première page de ces sites. Un business qui rapporte beaucoup. Près de la moitié des annonces sont celles d’escortes. Chacune est rattachée à une adresse (un domicile) où le client est censé jouir des services qu’il s’est payé. Paris, ville de l’amour, aujourd’hui, ville où l’amour se vend, se commercialise.

Carte à la demande

Le marché parisien du plaisir se trouvait autrefois à Bois de Boulogne. Avec les diverses plateformes disponibles grâce aux réseaux sociaux, les proxénètes font leurs affaires à tous les coins de rue, appâtant des clients sur le web. Les services proposés sont dignes des cartes de grands restaurants. Tout y est : la fille, les pratiques qu’elle est disposée à faire, la durée, le tarif, l’adresse. La diversité est aussi au rendez-vous. Des femmes de tout âge, de toute origine ethnique, de tout teint, des blondes, des brunes, des frisées, des rousses, etc. À ce stade, cela n’est plus un catalogue, c’est du marketing et du e-commerce de haut niveau.

Plan du site