Surmonter un adultère : comment faire ?

Publié le : 02 août 20214 mins de lecture

L’infidélité est souvent traumatisante pour la victime et peut avoir des conséquences à long terme. Cette épreuve ne signifie pas automatiquement la séparation des conjoints, mais pour éviter ce résultat, chaque partie devra devra faire preuve de dévouement à la relation dans ses actes. L’adultère peut notamment permettre au couple d’en sortir plus fort lorsque le fautif et la victime font preuves de comportements appropriés limitant l’effet des émotions.

Les attitudes à adopter

L’adultère est généralement vu comme une trahison et peut affecter le couple. L’action créée une suite de pensées impliquant des sentiments pouvant être contradictoires et peut rapidement détruire la structure du couple. De ce fait, le dévoilement calme et volontaire de l’affaire au partenaire est indispensable, car sa découverte accidentelle risque de provoquer une colère aveugle menant à des violences ou à l’échec total de la relation.

Selon la réaction de l’individu trompé, l’égo doit être impérativement restreint pour établir une discussion permettant de clarifier les raisons de cette situation, et déterminer les sentiments envahissants les protagonistes impliqués.

Il faut également noter que la mise à distance ainsi que le silence entre le couple peut faciliter le sauvetage de la relation. Par ailleurs, ces moments permettent de prendre conscience de la culpabilité ressentie par l’infidèle, et la part de responsabilité engagée pour la victime.

Privilégier la réflexion

Identifier les causes d’une aventure extraconjugale est aussi essentiel dans le but de limiter les effets négatifs impactant le couple. En effet, la souffrance jaillissante ne doit pas influencer les décisions prises à l’aval de la découverte de l’adultère, et celles-ci doivent être choisies sagement afin de surmonter l’événement de manière positive. La patience est donc l’outil à exploiter pour se tirer du statut de victime sous peine d’aggraver les blessures infligées, et qui pourront en plus s’immiscer dans les relations futures.

La tentation de demander trop d’informations doit aussi être limitée car elle ramène des souvenirs qui peuvent altérer la perception de l’adultère. Attention, le surplus de connaissance peut mener au développement d’obsessions et de vengeances taillées sur-mesure délivrant la même dose de souffrance.

Faire appel à un intervenant extérieur

Les regards des autres peuvent altérer l’affaire d’infidélité même si l’entourage n’est pas directement concerné à l’exception des enfants. Les partenaires en perte de confiance sont invités à partager la situation avec une personne pour éviter l’accumulation de stress en cas d’isolement. Par exemple, un proche ou un ami sont sollicités car ils tendent à ne pas juger et respectent l’intimité du sujet. Sinon, le recours à un professionnel des relations comme une thérapeute accélérera la réinstauration d’un dialogue constructif selon la situation.

Plan du site